Causes de l’appréciation de l’euro par rapport au dollar

Alors qu’on l’avait imaginé fort l’euro s’est vite dévalué jusqu’à la fin de l’année 2000. Depuis cette date à le cours de l’euro a connu une hausse fulgurante dans un premier temps puis régulière.

Comment le cours de l’euro s’est-il apprécié ?

Quelles sont les causes qui ont conduit à cette remontée puis à l’appréciation de la monnaie unique par rapport au dollar jusqu’au niveau de 1,40 dollars ?

Nous tacherons de mettre en évidence les véritables responsabilités quant à l’évolution du taux de change. Nous analyserons l’évolution du contexte économique qui a pu entraîner la soudaine remontée de la monnaie unique. Nous verrons ensuite quels sont les réelles causes de son appréciation continue, d’abord en prenant en considération les déterminants traditionnels des fluctuations de change et en réfutant certaines hypothèses, puis en montrant que la politique américaine n’est pas étrangère au niveau élevé de l’euro. Nous verrons aussi que l’euro est la seule grande monnaie à autant s’apprécier face au dollar.

L’évolution du cours de l’euro par rapport au dollar et, également contre le yen et en taux de change effectif réel

L’évolution du cours de l’euro par rapport au dollar et, également contre le yen et en taux de change effectif réel

Voici notre plan :

LA REMONTEE DE L’EURO

LE CHEMIN DU TAUX DE CHANGE DE 2001 A 2004

LES CAUSES AVANCEES DE SA HAUSSE CONTINUE DEPUIS 2001

Nous traiterons du solde de la balance courante (à moyen terme), des écarts d’inflation (à moyen terme), des écarts de taux de croissance, du différentiel des taux d’intérêts qui entraînerait une hausse de l’euro (à court terme), mais aussi l’attitude plus attentiste de la BCE, et du fait que la commission parla d’une meilleure attractivité des titres européens.

CE N’EST PAS L’EURO QUI EST FORT MAIS LE DOLLAR QUI EST FAIBLE

Pour démontrer cela, nous évoquerons ma balance des paiements américains qui se creuse, et les USA avaient 3 possibilités pour combler ce déficit :

  • Diminuer le déficit public
  • Augmenter leur taux d’épargne par une hausse des taux de la FED
  • En dépréciant le dollar afin de redresser le solde commercial

Mais pourquoi la balance américaine se creuse t-elle ? Les déficits jumeaux (Le déficit budgétaire et Le déficit externe).  Pourtant, seul le déficit budgétaire apparaît réellement comme le générateur d’un dollar faible et seule la monnaie européenne s’apprécie face au Dollar.

Comment ne pas alors arriver à cette conclusion ?

L’euro s’apprécie par une volonté américaine.

Devants des déficits énormes la politique américaine avait plusieurs possibilités mais la seule apparaissant en rapport avec les intentions de l’administration Bush était de laisser le dollar se déprécier. Et si l’euro progresse autant il faut l’imputer aux banques centrales asiatiques qui ont choisi d’intervenir sur le marché des changes, atténuant ainsi les déficits américains, plutôt que d’autoriser, comme la BCE, l’appréciation de leur monnaie.

Les déficits jumeaux sont certes la principale cause de l’appréciation de l’euro mais c’est l’apparition d’un déficit public dans un contexte de déficit extérieur que l’on doit retenir comme l’élément déterminant. Un dollar faible, quoi qu’en disent les américains, est la conséquence de leur volonté à le déprécier, et la politique monétaire accommodante adoptée par la Fed n’a fait qu’appuyer cela.

Ajouté à une remise en cause par les marchés de la capacité des USA à financer un déficit extérieur durablement installé l’euro ne pouvait réagir autrement qu’en s’appréciant.